Salvatore ADAMO

Album Studio

Sur La Route Des Etoiles

*© "Tonight Music"

 


 

 

   
1

Sur La Route Des Etoiles
Salvatore Adamo

Elle avec ses yeux
Couleur banlieue
Couleur d'ennui
Lui, sa rage au coeur
Rêve d'un ailleurs
Loin de la pluie
"Un de ces jours Lili
Je t'emmène loin d'ici
Compte sur ton Johnny
Sur la route des étoiles... on se reverra"

Elle un peu perdue
Qui n'y croit plus
Depuis longtemps
Lui qui se résigne pas
"Ce soir crois-moi
C'est le coup fumant"
Au bout de la nuit
Des diams, des rubis
Qui n'attendent que lui
"sur la route des étoiles... on se reverra"

Seul dans la ville endormie
Johnny joue sa vie
Si la chance lui sourit
A lui le paradis
Mais un éclair luit
Du sang dans la nuit... Lili
Oh Lili... sur la route des étoiles... on se reverra

Elle qui ne comprend pas
Ces choses qu'on ne voit qu'au cinéma
Lui dans le journal...
Sa petite histoire qui finit mal
Un de ces jours Lili... je t'emmène loin d'ici
Comte sur ton Johnny...
Sur la route des étoiles... on se reverra.
 

 


 

 

2

Si Tu t'En Vas
Salvatore Adamo

Si tu t'en vas
J'irai cacher mon mal de toi
Dans un désert
Ou dans le ventre de la terre
Honte sur moi
Si tu t'en vas

Si tu t'en vas
Ma belle de toutes les douceurs
Si malgré moi
L'hiver a su glacer ton coeur
Malheur à moi
Si tu t'en vas

Si tu t'en vas
Je brûlerai ma vie pour incendier le ciel
Pour offrir le brasier d'un coucher de soleil
Pour rendre à sa chaleur
Ton amour qui se meurt

De mes mains je détournerai le cours du temps
Qu'il puisse pas t'arracher à mon présent
(Comment te retenir)
Si tu veux en finir
Mea culpa... si tu t'en vas

Si tu t'en vas
Si tous mes mots, tous mes délires
Tous mes combats
N'ont pu qu'effacer ton sourire
(Bien fait pour moi)
Si tu t'en vas

J'avais tout promis... et tu m'as tout donné
Et je n'ai pas compris et ma chance est passée
J'étais sur mon nuage... inconscient du naufrage
Il ne me reste plus, face à la vérité
Qu'à payer mon tribut à ta chère liberté
Et rendre à ta beauté son été oublié
Mea culpa... si tu t'en vas

Si tu t'en vas
Si désormais tes yeux de mer
Ne voient en moi
Que le miroir de ton enfer
Si c'est comme ça... n'hésite pas

Je referai cent fois le chemin à l'envers
J'irai porter ma crois au sommet de l'univers
Je hurlerai ton nom... j'en perdrai la raison
J'apprendrai à prier pour qu'une aube fatale
Ne voie pas s'écrouler toutes mes cathédrales
Et j'y croirai encore... je t'aimerai encore
Je referais cent fois le chemin a l'envers
J'irai porter ma crois au sommet de l'univers
Je hurlerai ton nom.
 

 


 

 

3

Mathilda
even in:  es. it.
Salvatore Adamo

Mathilda m'attend à Panama
Sur son bateau blanc, elle pense à moi
À moi... ma belle Señora

On s'est connus Porte des Lilas
Dans une trattoria sympa, sympa
Très tard, après le cinéma

Moi, j'étais assis au bar
En smoking blanc
Elle a sorti cent dollars
Pour quelques francs

Alors moi, grand seigneur
N'écoutant que mon coeur
Je vole à son secours
Je lui paie sa pizza
Eh oui, je suis comme ça
Bonjour le grand amour

Mathilda m'attend mais moi et moi
Je suis toujours dans la même trattoria
Serveur... mais Mathilda sait pas

Je la rejoindrai dans quelques mois
J'aurai mon billet pour Panama
À moi... l'amour, le cha cha cha

Ah... je me vois sur mon yacht en smoking blanc
Ah... et Mathilda qui rit... cheveux au vent

Tequila, deux glaçons
Je la boirai sur le pont
Face aux lumières du port

De serveur à patron
C'est pas si dur, au fond
J'avais peur, j'avais tort

Mathilda, me voilà à Panama
C'est encore plus beau qu'au cinéma
Ce yacht... plus somptueux on ne fait pas

Mathilda, mi amor dis je comprends pas
Ce tablier à bord... il sert à quoi
À servir... les millionnaires comme moi
Oh! Oh!
Ah non... ne me dis pas ça
Le yacht n'est pas à toi
T'es aussi fauchée que moi

Panique au Panama
Au se cours Maman tu me vois
Je veux rentrer chez moi.
 

 


 

 

4

Retouches
Salvatore Adamo

Il faut que je t'oublie
Ça vaut mieux pour moi
Tu me l'as dit et redis
Tant et tant de fois

Mais mon Dieu, y pas le feu
Pour ce qui m'attends
Mais oui, je t'oublierai
Si tu m'en laisses le temps

Mais si tu n'es même pas farouche
Quand je m'invite dans ta couche
Je ne vois pas par quelle retouche
On effacera ton nom de ma bouche

Le temps de m'évader
De ma triste peau
Et de voir se lever
Un soleil nouveau

Le temps de t'arracher
Du plus profond de moi
Alors peut-être,
Alors, je vivrai sans toi

Mais si tu n'es même pas farouche
Quand je m'invite dans ta couche
Je ne vois pas par quelle retouche
On effacera ton nom de ma bouche

Je veux me griser de toi
Pour ma dernière fête
Comme le condamné
De sa cigarette

Car la vie qui m'attend
Ressemble à la mort
Laisse-moi te bercer
Une fois encore

Tu vois, tu n'es même pas farouche
Et je m'invite dans ta couche
Je ne vois pas par quelle retouche
On effacera ton nom de ma bouche

Tu vois, tu n'es même pas farouche
Et je m'invite dans ta couche
Je ne vois pas par quelle retouche
On effacera ton nom de ma bouche.
 

 


 

 

5

J'm'Aime Plus
Salvatore Adamo

J'ai plus ma tête à moi
Je l'ai perdu avec toi
Je suis plus qu'un coeur qui se traîne
Là où l'ennui le mène

Je reviens sur nos pas
Je me retrouve ça et là
Mais c'est une autre affaire
Que de savoir où je te perds
Et dans la rue certains soirs
Les gens me passent à travers
Je ne compte plus pour les miroirs
C'est vrai que j'ai plus de matière
Je me sens tout inconsistant
Comme si je m'envolais au vent
Dire que j'étais ton héros
Dire qu'avec toi j'étais beau

Mais je m'aime plus
Depuis que tu ne m'aimes plus
J'ai envie de me quitter
Je peux plus me supporter
Et je m'en veux
Depuis que tu m'en veux
C'est de ma si je suis seul
Alors, je me fais la gueule

J'ai plus ma tête à moi
Je l'ai perdue avec toi
Je suis plus qu'un coeur qui se traîne
Là où l'ennui le mène
Je passe aux objets trouvés
Au moins dix fois par jour
Mais personne peut m'aider

Ils ne font pas dans l'amour
Et je m'endors dans le métro
Et je m'oublie dans un bistrot
Pour traverser mon cafard
J'ai pas d'antibrouillard
J'avais tes bras cinq étoiles
J'en étais le seul locataire
J'ai tout perdu et je râle
Pour les conneries que j'ai pu faire

Mais je m'aime plus
Depuis que tu ne m'aimes plus
J'ai envie de me quitter
Je peux plus me supporter
Et je m'en veux
Depuis que tu m'en veux
C'est de ma faute si je suis seul
Alors, je me fais la gueule

J'ai plus ma tête à moi
Je l'ai perdue avec toi
Je suis plus qu'un coeur qui se traîne
Là où l'ennui le mène

J'ai beau me dire que j'exagère
Que le soleil brille sans toi
Chaque fois que je me récupère
Je sais plus quoi faire de moi

J'ai plus ma tête à moi
Je l'ai perdue avec toi
J'ai plus ma tête à moi
Je l'ai perdue avec toi.
 

 


 

 

6

Quand Le Printemps Revient
Salvatore Adamo

Et quoi qu'on dise, tout s'oublie
Même les départs qui chavirent une vie
Chacun sa route... droit devant
Même si par instants
Je m'attarde au tournant
Et j'ai rencontré la solitude...
On s'est aimés... on ne s'est plus quittés

Mais quand le printemps revient
Ça me fait quelque chose
Comme si la vie se réveillait en moi
Ça me fait mal, ça me fait du bien
De voir chaque rose
Refleurir en souvenir de toi

Je suis même plus triste... je suis différent
Je profite des choses que je voyais pas avant
Un chien qui passe... un arbre mort
Un enfant qui joue... un clochard qui dort
Je vire du noir au gris... je vais beaucoup mieux
Un petit siècle encore... et je verrai du bleu

Mais quand le printemps revient
Ça me fait quelque chose
Comme si la vie se réveillait en moi
Ça me fait mal, ça me fait du bien
De voir chaque rose
Refleurir en souvenir de toi
Refleurir en souvenir de toi
De toi.
 

 


 

 

7
Quand La Liberte s'Envole - Basta!
Salvatore Adamo

Quand la liberté s'envole
Quand ni les barreaux, ni les chaînes
Ne peuvent la retenir
Quand la liberté s'envole
Au cri d'une mère qui pour donner la vie
Se déchire
Quand un peuple entier
Tend les bras vers le ciel
Pour la caresser
Pour lui toucher les ailes

Alors c'est basta!
A nous la bastille et basta!
A bas... toutes les tyrannies... à bas
Même s'il nous reste à changer le monde
On peut déjà respirer l'air tout neuf
De ce bel été quatre-vingt-neuf!

Quand la liberté s'envole
Par-dessus les terres porgées
Du sang des innocents
Quand la liberté s'envole
Par-dessus la haine et la peur
Irrésistiblement
Quand même les soldats
Ne savent plus pourquoi
Tirer sur leurs frères
Au nom de quelle loi...

Alors c'est basta!
A nous la bastille et basta!
A bas... toutes les tyrannies... à bas


Quand la liberté s'envole
Alors qu'on la croyait brisée
Terrassée pour toujours
Quand la liberté s'envole
Quand tous ceux qu'il avaient bafouée
La supplient à leur tour
C'est que malgré tout
On peut encore y croire
Et si ce n'est pas pour nous...
Pour embellir l'histoire

Alors c'est basta!
A nous la bastille et basta!
A bas... toutes les tyrannies... à bas
Même s'il nous reste à changer le monde
On peut déjà respirer l'air tout neuf
De ce bel été quatre-vingt-neuf!

Alors c'est basta!
A nous la bastille et basta!
A bas... toutes les tyrannies... à bas
Même s'il nous reste à changer le monde
On peut déjà respirer l'air tout neuf
De ce bel été quatre-vingt-neuf!
 

 


 

 

88

J'Suis Toujours La
Salvatore Adamo

Mes coups de cafard
Mes faux départs
Mes faux retours en mal d'amour
Mes coups de folie
Mes nostalgies
Mes faux rideaux, mes coups dans l'eau
Mes faux serments
De vrais romans
Mes faux regrets, mes " plus jamais"
Mes abandons
Mes trahisons
Tu en as tant vu que tu ne pleures même plus
Et puis tu vois, et puis tu vois
J'suis toujours là.. j'suis toujours là
Entre deux rêves et moi et moi
Et toujours toi
J'suis toujours là.. j'suis toujours là
Entre deux guerres, entre deux croix
Si loin que j'aille au bout de moi
Je reviens vers toi.. toujours vers toi

Ton coeur trop grand
Et moi dedans
Qui casse tout comme un garnement
Ta belle histoire
Qui tourne mal
Mais ta candeur de premier bal
Tes yeux sur moi
Pour que j'y voie
Et ton sourire pour que j'y croie
Tes bras, ta peau
Toujours cadeau
Dernier refuge.. dernier radeau
Alors
tu vois, alors tu vois
J'y suis toujours là.. j'suis toujours là
Entre deux rêves et moi et moi
Et toujours toi
J'suis toujours là... j'suis toujours là
Entre deux guerres, entre deux croix
Si loin que j'aille au bout de moi
Je reviens vers toi... toujours vers toi...
j'ai même pas honte
Et je me rends compte
Que je fais comme si tout m'était dû
T'aurais dû me faire peur
Partir une heure
T'aurais vu comme j'aurais couru...
Voilà Pourquoi voilà Pourquoi
J'suis toujours là... j'suis toujours là
Entre deux rêves et moi et moi
Et toujours toi
J'suis toujours là... j'suis toujours là
Entre deux guerres, entre deux croix
Si loin que j'aille au bout de moi
Je reviens vers toi... toujours vers toi...
J'suis toujours là... j'suis toujours là
Entre deux guerres, entre deux croix
Si loin que j'aille au bout de moi
Je reviens vers toi...
J'suis toujours là... j'suis toujours là...
 

 


 

 

9
Sacre Vieux Rock n'Roll
Salvatore Adamo

Je fais mon entrée dans cette cave enfumée
Devant quatre pelés qui discutent dos tourné

Je prends mon essor, mais dès le premier accord
On me crie "C'est trop fort"
Et le client n'a jamais tort
M'en veuillez pas si je m'endors

Et je me laisse aller à rêver Rock'n'roll
Oh! je t'ai toujours en moi
Vieux rock'n'roll

Même si parfois tu m'as blessé
Même si en moi quelque chose est cassé

Tu me roules, sacré vieux rock'n'roll
Tu me roules, je serai jamais une idole

Y a jamais foule quand je fais le guignol
Mais tu me saoules comme un mauvais alcool

Des amis d'hier ont mis leur guitare au clou
Ils sont devenus fonctionnaires
Ils sont peinards, après tout
Même ma Jenny s'est fait la malle l'autre nuit
Elle en a eu ras le bol
De bouffer du rock'n'roll
Dans mes concerts bénévoles

Tu me roules, sacré vieux rock'n'roll
Tu me roules, je serai jamais une idole

Mon ampli est mort
Et mes santiags sont trouées
Je vais voir si ça marche plus fort
Devant la queue du ciné
Oh! je me plains pas
Je me fais cinquante balles dans l'heure
Mais ma parole, pincez-moi
J'ai déjà vu cette tête-là
C'est le fameux producteur
Et je me laisse aller à rêver rock'n'roll
Oh!, je t'ai toujours en moi
Vieux rock'n'roll
Même si parfois tu m'as blessé
Même si en moi,
Quelque chose est cassé

Tu me roules sacré vieux rock'n'roll
Tu me roules, je serai jamais une idole

Tu me roules sacré vieux rock'n'roll
Tu me roules, je serai jamais une idole.
 

 


 

 

10
Drole d'Amour
Salvatore Adamo

T'as dit "Tu me plaît, tu me botte, tu me branche"
T'as fait tatouer à jamais mon nom sur ta hanche
Après ça t'as plus rien dit
Mais si j'ai bien compris
On s'aime s'est écrit, pas besoin de chichi

Drôle d'amour, drôle d'amour
Sans discours, sans les fleurs autour
Drôle d'amour, drôle d'amour
Cuir le jour et la nuit velours

Je t'aime bien jeans et blouson
Mais je t'avoue qu'au fond
Quelques dentelles, quelques violon,
Je dirai sûrement pas non

Drôle d'amour, drôle d'amour, mon amour

J'étais vieux, j'avais cent ans
Mais tu as donné à ma vie
Un grand coup de printemps
J'ai tout changé pour te plaire
Même mon vocabulaire
Mais museler mon coeur, je peux pas y faire

Drôle d'amour, drôle d'amour
Sans discours, sans les fleurs autour
Drôle d'amour, drôle d'amour
Cuir le jour et la nuit velours

Je veux t'offrir des frissons
Des grands couchers de soleil
Je veux qu'on s'aime à la façon
Des gosses qui s'émerveillent

Écoutes-moi bien, ça me coûte rien
Je t'aime
Tu rougis, tu souris, tu aimes

Drôle d'amour, drôle d'amour
Sans discours, sans les fleurs autour
Drôle d'amour, drôle d'amour
Cuir le jour et la nuit velours

Drôle d'amour, drôle d'amour
Sans discours, sans les fleurs autour
Drôle d'amour, drôle d'amour
Cuir le jour et la nuit velours.
 

 


 

 

11
Des Nouvelles De l'Amour
Salvatore Adamo

Téléjournal
Le manège infernal
Le malheur à la une
On se bat pour la lune
Messieurs les reporters
Qui faites le tour de la terre
Ramenez-nous un de ces soirs
Des images d'espoir

Donnez-nous des nouvelles
De l'amour
Où s'est-il fait la belle
Qu'on y coure
Dites-nous qu'on s'aime encore
Quelque part
Et mettez donc la mort
Au rancart

Faites-nous un scoop géant
Sur l'amour
Plus d'horreur, plus de sang
De l'amour, de l'amour... on veut de l'amour
Au secours... de l'air... de l'amour

Dors, mon enfant
Je veillerai sur toi
Tous tes monstres géants
On les aura, crois-moi
Mais face aux hommes
A leurs jeux, à leurs lois
J'ai bien peur d'être en somme
Aussi petit que toi

Donnez-nous des nouvelles
De l'amour
S'est-il brûler les ailes
Pour toujours
Dites-nous qu'on s'aime encore
Quelque part
Et mettez donc la mort
Au rancart

Donnez-nous de leçons d'amour
Répondez aux canons par l'amour
De l'amour,
On veut de l'amour
Au secours... de l'air... de l'amour

Donnez-nous des nouvelles
De l'amour
Où s'est-il fait la belle
Qu'on y coure
Dites-nous qu'on s'aime encore
Quelque part
Et mettez donc la mort
Au rancart

Faites-nous un scoop géant
Sur l'amour
Plus d'horreur, plus de sang
De l'amour, de l'amour... on veut de l'amour
Au secours... de l'air... de l'amour.
 

 


 

 

12
Le Mot "Amour"
(Bonus CD)
Salvatore Adamo

Quand j'ententais le mot "amour"
Je partais pour une belle histoire
Je me baladais sur du velours
Je fermais les yeux pour mieux y croire

Mais aujourd'hui, au mot "amour"
Dieu sait pourquoi mes poings se serrent
Je change de trottoir, je fais un détour
Je vais voir ailleurs qui on enterre

Ce n'est plus qu'un attrape-coeur
Un souvenir joli... le mot "amour"
Ce n'est plus qu'un trompe-la-peur
Quand on a mal, on se dit le mot "amour"

Un vieux cliché sans importance
Qu'on chante en toute indifférence
Qu'on fait rimer avec "toujours"
Ce n'est plus grande chose, le mot "amour"

Quand j'entendais le mot "amour"
C'était une fleur qui s'entrouvrait
Un arc-en-ciel au gris des jours
Comme si la vie me souriait

Mais aujourd'hui au mot "amour"
Je pense au monde et j'en ai honte
Le beau spectacle était un four
Même les rêveurs s'en rendent compte

Ce n'est plus qu'un attrape-coeur
Un souvenir joli... le mot "amour"
Ce n'est plus qu'un trompe-la-peur
Quand on a mal, on se dit le mot "amour"

J'ai trop chanté le mot "amour"
Je m'y écorchais le coeur... les lèvres
Les plus méfiants sont restés sourds
Les plus malins m'ont trouvé...mièvre

Ce n'est plus qu'un attrape-coeur
Un souvenir joli... le mot "amour"
Ce n'est plus qu'un trompe-la-peur
Quand on a mal, on se dit le mot "amour"

Ce n'est plus qu'un attrape-coeur
Un souvenir joli... le mot "amour"
Ce n'est plus qu'un trompe-la-peur
Quand on a mal, on se dit, on se dit le mot "amour".
 

 


 

 Home



*

Salvatore ADAMO

Album Studio -
Sur La Route Des Etoiles - France Edition - 01/1989

Testi. Lyrics. Paroles. Songtext. Letras - for personal use only

Copyright "Tonight Music"

*

WebSite: ADAMO in Italiano by Davide Costa © 1999-2018